fbpx

Navigate / search

Le voile est-il aussi pour les femmes non-mariées ?

Should Single Women Wear Head Coverings?

Dans 1 Corinthiens 11, Paul enseigne aux femmes la nécessité de se voiler pour “prier ou prophétiser”. Le terme grec pour “femme” est “gynē”, et il peut être traduit par “femme” ou “épouse” selon le contexte. Si la plupart des versions de la Bible 1) Cela inclue notamment les traductions Second, Darby, Semeur, Parole de Vie, la TOB, tout comme la bible liturgique épiscopale. traduisent gynē comme “femme” dans les versets 2 à 16, la version populaire en anglais courant (English Standard Version Bible) 2) La version anglaise RSV défend aussi ce point de vue en traduisant 1 Cor 11:3 comme “la tête de la femme est son mari”.  diffère en traduisant par moment “épouse” dans ce passage (la bible en français courant, elle, traduit homme par “mari”). Cela a conduit beaucoup de femmes à se questionner et à se demander si l’ordonnance du voile ne s’adressait pas qu’aux femmes mariées. Il faut savoir que derrière ce choix de traduction qui a induit en confusion, il y a l’hypothèse que le port du voile n’était qu’un symbole romain du 1er siècle pour désigner une matrone (une femme mariée respectable). Notre objectif dans cet article est de prouver que l’enseignement de Paul sur le voile, concerne tous les hommes et toutes les femmes, indépendamment de leur statut marital.

Read more

References

1.
 Cela inclue notamment les traductions Second, Darby, Semeur, Parole de Vie, la TOB, tout comme la bible liturgique épiscopale.
2.
 La version anglaise RSV défend aussi ce point de vue en traduisant 1 Cor 11:3 comme “la tête de la femme est son mari”.

Pourquoi « une marque de… dont elle dépend » (1 Cor 11:10) ne se trouve pas dans le texte Grec ?

Head Covering Questions
Pourquoi quand je lis ma Bible, je vois au verset 10 dans 1 Corinthiens 11 des termes qui n’apparaissent pas dans le texte original grec ?

Avant de nous pencher sur cette question, lisons ensemble ce verset dans 1 Cor 11:10 :

C’est pourquoi la femme, à cause des anges doit avoir sur la tête une marque de l’autorité dont elle dépend. (Bible Second – ancienne version)

Voilà pourquoi, à cause des anges, la femme doit porter sur la tête une marque d‘autorité. (Bible Second – nouvelle version)

Dans beaucoup de bibles, vous allez trouver l’expression “une marque de” (voir même “… dont elle dépend”) avec éventuellement une note précisant que ces termes n’apparaissent pas dans le texte grec original. La raison à cela, c’est que les traducteurs ont jugé utile d’ajouter ces expressions afin que le sens du texte soit plus clair. Ils n’ajoutent pas des mots à l’Écriture, mais ils cherchent à s’assurer que l’idée que l’auteur biblique a voulu exprimer ne se perde pas à la traduction.. Ajouter des mots à la traduction est parfois une étape obligée pour pouvoir passer d’une langue à une autre, ça n’a rien de préoccupant. Read more

Où faut-il mettre le voile ? À l’église ? Partout ?

Where Is This To Be Practiced?

“…le voile des femmes était compris comme faisant parti du protocole liturgique pour rendre un culte en public.” – John Murray [1898-1975] (Professeur, Séminaire Théologique de Westminster) 1) Head Coverings and Decorum in Worship: Une lettre de John Murray. Point #5

Les Écritures nous enseignent que le voile est requis pour prier ou prophétiser.

Une question importante se pose alors : prier et prophétiser… mais ?

Certains comprennent cette ordonnance comme s’appliquant à la fois aux lieux publics et privés. Et comme nous sommes tenus de “prier sans cesse” (1 Thess 5:17) les femmes doivent alors se couvrir d’un voile à plein temps.

D’autres comprennent le voile comme une ordonnance qui ne s’applique qu’au sein de l’église locale, lorsque les croyants se réunissent pour adorer ensemble. On adhère à ce point de vue en regardant le contexte dans lequel se trouve le passage sur le voile.

Ouvrons la Bible et examinons la situation du passage qui traite du voile.

Read more

References

1.
 Head Coverings and Decorum in Worship: Une lettre de John Murray. Point #5

Le voile est-il culturel ? Que dire des prostituées de Corinthe ?

Head Covering Objections
Objection : À l’époque de Paul, les prostituées avaient les cheveux courts et ne se couvraient pas la tête. Parce que la coutume voulait que les femmes se couvrent la tête, celles qui ne le faisaient pas étaient associées aux prostituées. Comme cette situation était propre à Corinthe, le voile n’est pas nécessaire pour nous.

Si l’étude du contexte culturel s’avère souvent utile, lorsqu’on s’en sert pour contredire un auteur biblique en prétendant que ce qu’il commande pour certaines raisons a en fait une autre explication, différente de celle qu’il nous donne, cela peut devenir dangereux.

R.C. Sprouls dit, “Si Paul avait simplement demandé aux femmes de se couvrir la tête sans aucune explications pour justifier une telle requête, nous aurions pu combler le manque d’informations par notre connaissance du contexte culturel. Cependant, dans ce cas précis, Paul fournit une ample démonstration, et celle-ci se base sur la création, non pas sur les coutumes des prostituées de Corinthe.1) R.C Sproul – Knowing Scripture, 1977, ch 5, pg 110. Il poursuit en disant, “Nous devrions veiller à ce que notre zèle pour la connaissance culturelle, ne nous serve pas à obscurcir ce que les textes disent.” 2) R.C Sproul – Knowing Scripture, 1977, ch 5, pg 110.

Dans 1 Corinthiens 11, Paul fait appel à l’ordre créationnel, à la nature et aux anges, autrement dit, à tout ce qui transcende la culture. Il nous dit aussi que le voile fait partie des instructions apostoliques officielles et que c’est partout, la pratique de toutes les églises. Cela veut donc dire que la situation locale de Corinthe n’explique pas la doctrine du voile, qui était d’ailleurs un enseignement standard aussi dispensé ailleursRead more

References

1.
 R.C Sproul – Knowing Scripture, 1977, ch 5, pg 110.
2.
 R.C Sproul – Knowing Scripture, 1977, ch 5, pg 110.

Le voile est-il un commandement ? Et la liberté évangélique alors ?

Head Covering Questions
L’enseignement sur le voile est-il une ordonnance qui s’applique à tous les chrétiens ? Son application n’est-elle pas du domaine de la liberté chrétienne, tout comme l’étaient les viandes sacrifiées aux idoles ?

Qu’est-ce que la liberté chrétienne ?

La liberté chrétienne est le droit qu’ont les chrétiens à décider eux-mêmes de ce qui est bien, sur des problématiques qui ne sont pas traitées dans la Bible. Pour ce type de problématique, il y a des paramètres bibliques qui limitent nos choix, ainsi que des principes bibliques qui régissent ces choix, mais il n’y a pas une seule réponse correcte. Cette idée est enseignée dans Romains 14, l’apôtre Paul dit : Read more

Send this to a friend