fbpx

Navigate / search

Témoignage de Jessica Lovely

Head Covering Testimonies

Nom : Jessica Lovely | Âge : 31 ans | Vient de : Gypsy, Kentucky | Se voile depuis : Été 2015



Jessica Lovely

1) Présente-toi à nos lecteurs.

Bonjour, je m’appelle Jessica Lovely. J’ai 31 ans et j’habite à Gypsy, dans le Kentucky, une petite communauté nichée dans les montagnes Appalaches. Tout respire la simplicité par ici. Mon mari est bûcheron et travaille dur pour subvenir à nos besoins. Je fais l’école à la maison pour nos quatre enfants, qui sont tous à des niveaux différents. J’aime énormément mon rôle d’épouse et de mère, Dieu m’a vraiment béni avec une merveilleuse famille. J’aime cuisiner pour ma famille et faire des balades le soir avec nos enfants et les chiens. Je fabrique ma propre lessive ainsi que des produits nettoyants et des déodorants faits maison, sans produits chimiques ! Par-dessus tout, et c’est le plus important, je suis une enfant dévouée de Dieu et je me sens particulièrement bénie les fois (comme maintenant) où Il me donne l’occasion de répandre l’Évangile.

2) Où vas-tu à l’église ? Dis-nous-en un peu plus sur ce sujet. Est-ce que d’autres personnes se voilent là-bas ?

C’est une bénédiction pour moi de faire partie de l’église Little Rachel Church, qui se trouve à Waldo, dans le Kentucky. J’assiste aux offices le jeudi soir et le dimanche matin. À part ma fille et moi, il y a aussi une autre femme qui se couvre la tête. Nous sommes devenues de bonnes amies et nous nous encourageons l’une l’autre. Nous sommes d’accord pour dire que c’est agréable de ne pas être la seule à se couvrir, même si, le cas échéant, nous le ferions quand-même, comme un défi. De temps en temps, il y a deux autres femmes qui assistent aux offices et qui se couvrent aussi. Il y a quelques dimanches de cela, nous étions 5, en comptant ma fille et moi, à nous voiler ! Je dois dire que c’était un moment béni pour moi. Read more

Témoignage d’Anna Brown

Head Covering Testimonies

Nom : Anna Brown | Âge : 30 ans | Vient de : Marietta, Georgie (USA) | Se voile depuis : 5 ans



Anna Brown Covering Testimony

1) Présente-toi à nos lecteurs.

Je m’appelle Anna et je suis mariée à mon merveilleux époux Tyler. Dès que nous nous sommes mariés, j’ai quitté mon travail et je suis devenue femme au foyer. Après une longue période d’essais et de prières, le Seigneur nous a bénis avec une petite fille en juillet 2016. J’aime lire, conseiller les femmes plus jeunes et faire de longues promenades avec mes chiens.

2) Dans quelle église vas-tu ? Dis-nous-en un peu plus sur ce sujet. Est-ce que d’autres personnes se voilent là-bas ?

Nous avons commencé à fréquenter une Assemblée de Frères en novembre 2016. Ceux-ci sont connus pour être des églises où l’on se couvre la tête. Cependant, pendant des années, je suis allée à des églises où l’on ne se voilait pas et j’étais généralement la seule à porter un voile pendant le culte.

3) Qu’est-ce qui t’a poussée à te voiler pour le culte ?

Je n’ai pas grandi en tant que chrétienne et j’ai donné ma vie au Seigneur en lisant simplement la Bible. Comme tout ça était nouveau pour moi, j’ai lu le passage du chapitre 11 de la première lettre aux Corinthiens sans préjugés et pour moi il n’y avait aucun doute que je devais me couvrir. Cependant, j’avais souvent honte parce que j’étais la seule à le faire et j’avais l’impression de devoir me justifier alors que je n’étais pas assez solide dans mon argumentation pour défendre cette pratique. Plus tard, je suis devenue amie avec une jeune femme qui se voilait et elle m’a fortement encouragée à le faire aussi. Elle m’a également fait découvrir le site internet du « Head Covering Movement » qui m’a permis de défendre mon point de vue face aux autres avec des arguments solidement bibliques et fondés sur les Écritures.

4) Comment s’est passé le premier dimanche où tu t’es montrée à l’église avec un voile ?

Au début, j’étais très nerveuse, mais dès que j’ai enroulé mon voile autour de ma tête j’ai ressenti une paix intérieure pour cela.

5) Quand te voiles-tu ?

Je porte mon voile durant le culte public, mais je prévois de le faire aussi quand j’enseignerai l’Évangile à nos enfants.

6) Quel conseil donnerais-tu à une femme qui ne se couvre pas par peur ?

N’ayez pas peur des autres. Essayez d’apprendre tout ce que vous pouvez sur le sujet afin de pouvoir vous reposer dans le Seigneur. Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ? (Romains 8 : 31)

7) Selon toi, quel est l’aspect le plus intéressant et le plus difficile concernant le voile ?

On risque de se moquer de vous, de vous ridiculiser, mais rien ne vous rendra plus heureuse que de servir le Seigneur.

8) Quel genre de couvre-chef utilises-tu ? Où les trouves-tu ?

Je porte généralement un long foulard que j’enroule sans serrer autour de ma tête. Je les achète dans n’importe quelle grande surface. Cependant, j’ai récemment pensé à acheter une mantille, parce qu’ils paraissent si gracieux.

 

Would you like to share your story of how you came to believe in head covering? Tell us about it here.

La pratique du voile à l’église internationale de Trondheim en Norvège (+ photos !)

Head Covering in Trondheim International Church
Ce qui suit est une actualisation du témoignage de Robin Bassam, qui nous racontait comment en tant que pasteur il avait décidé d’enseigner la doctrine du voile à son assemblée. Voici quelques nouvelles fraîches de l’église internationale de Trondheim (en Norvège).

Je vous écris pour vous tenir au courant de l’évolution de la pratique du voile au sein de notre église. En septembre 2014, notre assemblée s’est réunie tout un week-end pour discuter autour des sujets de l’égalitarisme et du complémentarisme. Cela a débouché sur une prise de position officielle, adoptée par notre église en faveur d’une vision complémentarienne du ministère. Nous avons donc ajouté ce point à nos statuts.

Les quatre semaines qui ont suivi les discussions de ce week-end d’église, j’ai consacré mes prédications au thème du voile d’après ce qui est écrit dans 1 Corinthiens 11:1-16. À l’issue de cette série de sermons sur le voile, le groupe qui dirige la T.I.C. a introduit la déclaration suivante dans notre petit livret intitulé “Ce que nous croyons” :

Le voile des femmes : Nous croyons que les Écritures requièrent que la femme couvre sa tête au cours des réunions d’église lorsque la prière, la prédication ou l’étude biblique a lieu. Cela est clairement enseigné par l’apôtre Paul dans la première lettre aux Corinthiens, au chapitre 11, dans les versets 1 à 16. Il n’y a pas un seul verset dans la Bible qui annule la validité de ce passage. Cet enseignement est théologique, universel et intemporel ; il n’est ni culturel, ni limité géographiquement ou temporellement.

Nous croyons que c’est une ordonnance biblique qui concerne toutes les femmes (mariées ou non). Bien que nous affirmons que la femme doive se couvrir la tête au cours de nos réunions et des rencontres à la T.I.C., et que nous recommandons fortement la pratique du voile, le salut éternel n’est pas en jeu, aussi nous n’insistons pas sur ce point. Toutes les femmes qui viennent à la T.I.C ont le choix entre se voiler ou non. La T.I.C. dispense un enseignement très clair et facile à comprendre sur le sujet, vous pouvez demander la brochure explicative sur la pratique du voile qui a été rédigée par le pasteur Robin Bassam, c’est un livret de 65 pages qui est disponible à qui veut sur demande.

Bien que nous laissons les femmes libres de faire leur choix, quasiment la moitié des femmes de notre église se couvrent ; et la pratique du voile tend à augmenter dans les rangs de notre assemblée. Read more

Témoignage de Donna McLeod

Head Covering Testimonies

Nom : Donna McLeod

Âge : 45 ans

Vient de : Chesapeake, Virginie

Se voile depuis : mai 2014


Covering Testimony: Donna McLeod

1) Présente-toi à nos lecteurs.

Je suis l’épouse d’un homme merveilleux et la mère de 3 superbes enfants. Je n’ai pas grandi dans la foi, mais environ 7 mois avant mon mariage, le Seigneur m’a sauvée ! Un aperçu rapide de mon parcours : je suis mariée depuis 22 ans, j’ai un diplôme d’infirmière et un master en pédagogie, mais j’ai quitté le monde du travail extérieur pour élever nos enfants. Maintenant je suis mère au foyer à plein-temps et je fais l’école à la maison.

Je dirige deux ministères de danse dans notre église, ce qui pour moi a beaucoup de points communs avec le voile. Pour la danse, il faut travailler dur pour apprendre à louer Dieu avec les mouvements de notre corps sans laisser pour autant notre corps devenir le centre d’attention. Avec le voile c’est pareil, il ne faut pas que l’attention se concentre sur l’aspect extérieur du voile, sur notre style quand on le porte.

J’aime coudre, jardiner et améliorer mes compétences culinaires. Je suis une femme noire pleine de franc-parler, une réformée qui aime travailler dur pour le Seigneur.

Read more

Obéir à Dieu dans les petites choses

Obeying God In The Small Things

[Auteur invité : Cet article a été écrit par Frère Greg. Si écrire pour le Head Covering Movement vous intéresse, contactez-nous !]

À propos de l’auteur : Frère Greg est le créateur de Sermon Index.net qui a ouvert en décembre 2002. Ce ministère est né d’un appel pressant du coeur pour qu’un réveil authentique aie lieu, préoccupation qui est aussi au coeur du ministère de Leonard Ravenhill et spécialement de son livre : “Why Revival Tarries” (Pourquoi le Réveil tarde). Le ministère de SermonIndex continue d’atteindre toujours plus de personnes avec la mise à disposition de prédications classiques du passé et la diffusion d’un message fort sur le réveil.

Quand on considère notre marche avec le Seigneur, on a tendance à accorder surtout de l’importance aux grandes choses que le Seigneur réclame de nous. Par exemple la repentance, le baptème, la participation à la cène, la communion fraternelle des chrétiens et le partage de notre foi sont autant d’aspects qui pour nous revêtent le plus d’importance dans la vie chrétienne. Pourtant, si le Seigneur a mis chacun des versets dans la Bible pour notre encouragement et notre instruction, alors il nous faut tous les prendre en compte et pas juste les principaux. Le Seigneur nous a donné des directions pour nous aider et nous conduire dans tous les domaines de la vie. Nous ne devrions donc pas nous contenter de garder seulement les grands principes pour mettre de côté le reste en faisant nos propres choix. Tout dans la vie chrétienne doit être orienté selon les Écritures, doit être passé au crible des Écritures, et dirigé selon l’Esprit Saint.

Parfois on a l’impression que le Seigneur ne se préoccupe pas des petites choses de la vie. C’est faux ! Notre vie entière se constitue en fait d’une foule de petites choses, c’est pourquoi ces petites choses comptent tant pour le Seigneur. À quel point sommes-nous sensibles aux désirs de Dieu pour notre vie ? L’Évangile nous conduit vers une personne, le Seigneur des Seigneurs : Jésus-Christ. Et dès lors que nous sommes en relation avec cette glorieuse personne, alors nous souhaitons soumettre toute notre vie à ses commandements, à sa royauté et à sa seigneurie.

“Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu.” 1 Corinthiens 6:20 Read more

Send this to a friend