fbpx

Navigate / search

Pourquoi le voile ? Raison #2 : Les anges

You can also read this article in English here.
Biblical Case for Head Coverings

“Lorsque Paul exhorte les femmes à se couvrir la tête “à cause des anges” il ne laisse plus de place au doute quant au fait que cet enseignement soit universel et intemporel.” – K.P. Yohannan (Fondateur de Gospel for Asia) 1) K.P. Yohannan – Head Coverings (2011, Believers Church Publications) Page 24

Parmi les versets difficiles que les chrétiens ont du mal à comprendre, 1 Corinthiens 11:10 arrive en tête de liste.

C’est pourquoi, à cause des anges, la femme doit porter sur la tête une marque d’autorité. (1 Cor 11:10)

L’apôtre Paul nous dit ici que la pratique du voile est requise à cause des anges. Donc à la limite ce que ce verset signifie pleinement importe peu, du moment que nous savons que c’est là, la raison que nous donne Paul pour son enseignement. Ce point a besoin d’être souligné. Il n’est pas nécessaire de chercher à comprendre ce que signifie ce verset ni d’en saisir pleinement le sens pour reconnaître qu’il indique la raison du voile. Cependant, sachant que ce verset contient la clé de cet enseignement, à combien plus forte raison nous ferons tout pour le comprendre ! La difficulté pour nous dans ce passage, c’est que Paul évoque les anges sans donner d’avantage d’explications. Probablement que l’église de Corinthe savait de quoi il s’agissait et n’avait donc pas besoin que Paul s’attarde d’avantage sur le sujet. Dans sa lettre aux Thessaloniciens, Paul mentionne qu’il leur a déjà expliqué les détails de la seconde venue de Christ quand il était avec eux (2 Thess 2:5). Il s’agit certainement d’une doctrine qui a été exposée en leur présence.

Ce verset sur les anges étant court et vague, nous ne pourrons pas déterminer de manière absolument certaine ce qu’il veut dire. Cependant, de nombreux passages dans l’Écriture concernent les anges et peuvent, je crois, nous éclairer quant au sens de ce verset. L’examen de ces passages va nous permettre de tirer deux conclusions pour nous permettre d’expliquer notre fameux verset. Les deux conclusions peuvent être justes puisqu’elles ne se contredisent pas, mais il se peut aussi qu’une seule des deux soit celle que Paul avait en tête.

Pour le bien des anges

Le but du voile est d’offrir un symbole visuel à l’église réunie pour rendre un culte. Si nous devons obéir à ce commandement à cause des anges, puisqu’ils sont l’une des raisons évoquées par Paul, cela présuppose qu’ils nous observent lors de nos cultes. Il n’y a pas d’autre explication. Ainsi, l’une des compréhensions que nous pouvons avoir du voile, serait de symboliser correctement l’ordre institué par Dieu, au devant de tous les témoins, visibles et invisibles, du culte que nous rendons.

afin que les dominations et les autorités dans les lieux célestes connaissent aujourd’hui par l’Église la sagesse infiniment variée de Dieu. (Eph 3:10)

Ces dominations et ces autorités sont les anges de Dieu (Col 1:16, 1 Pier 3:22). Ce que notre Seigneur veut faire à travers son église, nous le voyons dans ce passage, c’est de manifester par elle Son incroyable sagesse.

Pierre écrit que les anges “désirent plonger leurs regards” dans l’oeuvre de Dieu (1 Pier 1:12). Ils sont captivés par ce que Dieu fait et veulent en voir plus. Je crois que c’est un désir auquel Dieu prend plaisir à répondre. Leur permettre de nous regarder lorsque nous Lui rendons un culte pourrait être une façon de satisfaire ce désir.

J’aime m’imaginer ce que les anges peuvent bien penser, ils ont un point de vue tellement unique ! Les anges furent les tous premiers à être créés. Nous savons qu’ils ont vu toute l’Histoire se dérouler sous leurs yeux ; d’après ce que Dieu a dit à Job, les anges se sont réjouis de Le regarder créer le monde (Job 38:4-7).

Ils ont passé leur vie entière dans la présence du Dieu Saint et parfait. Ils L’ont observé à la création d’un monde parfait et sans péché, où la mort et la souffrance n’existaient pas. Ces concepts leur étaient complètement inconnus. Puis l’un des leurs, Satan, a péché. Dieu l’a renvoyé -ainsi que toute la horde qui le suivait-  pour toujours loin de Sa présence (Jude 6). Aucun moyen de se repentir et personne pour intercéder en leur faveur. Les anges savent que le péché à un coût terrible.

Puis, comme un scénario qui se répète, le premier couple que Dieu avait créé pécha aussi.

Cependant, il y a un tournant dans cette histoire. Dieu tue un animal à leur place et leur promet un rédempteur. Il se définit ensuite un groupe à partir de ces humains pécheurs, qu’Il va mettre à part pour lui manifester Son amour et Son affection. Cela s’achève par Dieu venant Lui-même sur terre dans un corps de chair. Il vit une vie parfaite et exempte de tout péché puis se donne lui-même comme un sacrifice sans tâche. Le Père L’abat, Lui l’Agneau de Dieu, afin que les enfants mauvais que nous sommes puissent être totalement pardonnés et adopté dans Sa famille. Quelle histoire ! Pas étonnant que les anges désirent se pencher sur ce sujet.

Maintenant mettez vous dans leur peau tandis qu’ils observent le peuple de Dieu réuni pour Le célébrer.

Ils voient des ennemis de Dieu qui désormais l’adorent parce qu’ils sont pardonnés et rachetés. Ils voient des juifs et des gentils adorer ensemble dans l’unité. Ils voient des hommes et des femmes adorer ensemble à égalité. Et en plus de ça, par le biais du voile qui couvrent les têtes, nos femmes montrent que leur position en tant que femme a aussi été rachetée. Elles ne sont plus en train d’usurper ni de convoiter la position d’autorité de l’homme (Gen 3:16). Au lieu de ça, elles sont satisfaites dans le rôle que Dieu leur a attribué dans Genèse 2.

De même, par le biais de leurs têtes nues, les hommes communiquent leur engagement à exercer l’autorité dans leurs rôles respectifs. Cependant, cela ne se fera plus par domination (Gen 3:16) ni avec une lâche passivité comme ce fut le cas pour Adam. Leur position en tant qu’homme est aussi rachetée.

Les anges doivent en être bouches bées et probablement ils s’écrient “Voici la sagesse infiniment variée de Dieu !”

N’oublions pas qu’en tant qu’êtres sans péchés, les anges sont beaucoup plus sensibles que nous à l’horreur du péché. Si nous sommes déshonorés et indignes d’un point de vue humain (1 Cor 11:4-6 ) lorsque nous désobéissons à ce commandement, imaginez alors comment nous sommes perçus aux yeux des anges ! Quand nous prions ou prophétisons, si nous ne le faisons pas comme Dieu le demande, la seule chose que nous pouvons éventuellement symboliser dans ce cas, c’est la distorsion des rôles de Genèse 3 !

Pour le bien des hommes

Jusque là nous avons considéré le voile comme symbole qui profite surtout aux anges, en leur offrant une vision reflétée par l’Église de l’ordre institué par Dieu dans la Genèse. Cependant il est tout-à-fait probable que cela aie aussi des répercussions bénéfiques pour nous. Les Écritures ne présentent pas seulement les anges comme directement impliqués dans nos prières (Apo 8:3-4), elles les montrent aussi informant le Père de notre obéissance. Cette interprétation n’entre pas en contradiction avec la première déduction qui a été faite puisqu’il peut y avoir de multiples raisons à se voiler pour les anges.

Laissez-moi vous démontrer quelque chose. Le jour du jugement nous devrons rendre compte de tout ce que nous avons dit (Matt 12:36) ou fait (1 Cor 3:13). Il doit donc y avoir des mémoires de nos faits qui sont enregistrés quelque part. Il y a aussi des versets qui parlent de comportements qui font obstacles à nos prières, comme négliger l’indigent (Prov 21:13) ou être un mauvais mari (1 Pie 3:7). Voilà des péchés qui sont probablement observés, enregistrés et rapportés. Bien qu’il soit possible que Dieu aie connaissance de tout cela par son omniscience, regardez ce que Jésus enseigne :

Gardez-vous de mépriser un seul de ces petits ; car je vous dis que leurs anges dans les cieux voient continuellement la face de mon Père qui est dans les cieux. (Matt 18:10)

Lorsqu’un enfant est outragé, Dieu ne nous dis pas simplement “je le sais”. Il précise que Ses anges viennent paraître devant Lui. On peut supposer qu’un ange viendrait lui faire un rapport de ce qui est arrivé.

Regardons un autre verset :

Je te conjure devant Dieu, devant Jésus Christ, et devant les anges élus, d’observer ces choses sans prévention, et de ne rien faire par faveur. (1 Tim 5:21)

Quand Paul quitte Timothée, il ne manque pas de lui rappeler que les instructions qu’il lui laisse lui ont été commandées “en présence des anges élus”. C’est comme si il avait dit “les anges sont témoins de ce que je t’ai commandé et ils te regardent”. Avoir ce type d’avertissement, savoir que nous sommes regardés et tenus pour responsables, doit nous motiver à faire nos efforts maximum pour être dans l’obéissance. Cette interprétation a aussi été soutenue par le “Prince de Prédicateurs”, Charles Spurgeon :

“La raison pour laquelle les soeurs doivent se présenter dans la maison de Dieu avec leur tête couverte, est : “à cause des anges”. Si l’apôtre dit qu’une femme doit avoir quelque chose pour se couvrir la tête à cause des anges, c’est parce qu’ils sont présents dans l’assemblée et qu’ils prennent note de tout acte innaproprié ; dès lors tout doit être conduit avec décence et ordre en présence des esprits angéliques.” 2) Charles Spurgeon – Spurgeon’s Sermons on Angels, (Kregel Academic, 1996), page 98.

Résumé

Donc en résumé, si Dieu est d’abord concerné par l’intérêt des anges, cela peut signifier une ou deux choses. Soit ce serait un appel à ne pas offenser les anges par notre désobéissance, soit un commandement pour leur offrir une image de l’ordre créé.

D’un autre côté, si Dieu est principalement concerné par notre bien, alors ceci est un avertissement pour nous responsabiliser. Dieu nous rappelle gracieusement que les anges nous regardent Lui rendre un culte et apporter des prières devant Lui (Apo 8:3-4 ). Ils Lui feront savoir si nous obéissons à ce commandement ou pas.

Admettons que je me sois complètement loupé sur mon explication et que je me trouve à côté de la plaque avec mes tentatives d’interprétations, la raison est toujours claire comme de l’eau de roche : nous sommes tenus d’obéir “à cause des anges”. Un enfant peut toujours essayer de deviner pourquoi son père lui a demandé de faire telle ou telle chose, mais le point principal ne doit pas être manqué. Même sans comprendre le pourquoi du comment, ce qui est commandé est très clair, et Celui qui est à l’origine de ce commandement aussi. Aussi, Il attend de nous que nous Lui obéissions.

References

1.
 K.P. Yohannan – Head Coverings (2011, Believers Church Publications) Page 24
2.
 Charles Spurgeon – Spurgeon’s Sermons on Angels, (Kregel Academic, 1996), page 98.

Leave a comment

name*

email* (not published)

website

Send this to a friend