fbpx

Navigate / search

Témoignage d’Erin Burnett

Head Covering Testimonies
Name: Erin BurnettAge: 16Location: Belfast, United KingdomStarted Covering: June 2014

Erin Burnett

1) Présente-toi à nos lecteurs.

Je suis lycéenne et je vis en Irlande du Nord. J’ai grandi dans un foyer chrétien et plein d’amour, mais ma conception des rôles de l’homme et de la femme a été faussée par l’église libérale que nous fréquentions (ordination de femmes pasteurs, avortements tolérés, etc). Je ne lisais pas la Bible mais je me comportais de manière très moralisatrice. Dieu a commencé à agir dans ma vie et j’ai soudain eu envie de lire les écritures. C’est là que j’ai été sauvée par le Seigneur Jésus-Christ. Au fil du temps je me suis rendue compte que je ne pouvais plus rester dans l’église où j’ai grandi parce que je remarquais que la Bible n’y faisait pas assez autorité. Mes parents m’ont donné la permission de la quitter quand j’ai eu mes 16 ans – ils n’étaient pas d’accord avec mon choix mais ils ont été géniaux en ce que cela n’a pas du tout affecté notre relation. Ces derniers temps, mon temps libre sert surtout à préparer mes examens, mais en général j’adore passer du temps à lire ou à écrire des romans chrétiens. Je m’intéresse également beaucoup à la théologie de Calvin et aux autres réformateurs et j’espère pouvoir étudier la théologie après le lycée. Mon plus grand désir est de devenir une épouse et une maman, mais qui sait ce que Dieu a en réserve pour moi !

2) Quelle église fréquentes-tu ? Parle-nous en un peu, est-ce que d’autres personnes se voilent ?

Je fréquente une église presbytérienne libre depuis janvier de cette année. Avant je n’y allais que lors des réunions pour les jeunes. C’est une église qui met en pratique le commandement du voile. L’un des sermons que l’on trouve en ligne sur votre site vient de chez nous ! C’est une église plutôt petite située en plein milieu d’un quartier de lotissements, l’idéal pour que notre communauté puisse sortir et partager l’évangile. Ce que j’aime énormément dans cette église, ce sont les prédications, à la démonstration très structurées et bien expliquée. On associe souvent aux églises “libres” des connotations politiques négatives, mais je peux vous assurer que leur seule préoccupation est et n’a toujours été que l’évangile.

3) Qu’est-ce qui t’a conduit à te voiler ?

Quand j’ai lu pour la première fois le Nouveau Testament à l’âge de 14 ans, il y a plein de choses qui m’ont surprise et choquée, notamment 1 Timothée 2 et 1 Corinthiens 11 ! Cette idée du voile à l’église m’était complètement étrangère. Je croyais que le voile ne concernait que les musulmans. J’ai entendu les arguments “culturels” mais ils ne me convainquaient pas. Faire l’impasse sur des portions importantes du texte mène sur une pente glissante où de plus en plus d’enseignements bibliques sont rejetés. Il suffit de regarder ce qu’il se passe dans la plupart des églises des confessions dominantes pour constater les dérives inévitables quand on s’éloigne du texte. D’autres objections que j’ai pu entendre à propos du voile, c’était que cela ne concerne que les femmes mariées. Or “femmes” désignent des femmes adultes, pas nécessairement mariées. Je me suis un peu arrêtée à ça pendant un temps, n’étant pas pleinement convaincue. Cependant, après avoir réclamé l’aide du Seigneur et après avoir lu des documents sur des sites, comme celui-là, ou écouté des enseignements audio, j’ai enfin reçu “une pleine conviction dans mon esprit” comme dirait l’apôtre Paul. J’adore le voile et les plans de Dieu pour la féminité en général. 🙂

4) Quel conseil donnerais-tu aux femmes qui n’osent pas passer à l’acte de mettre le voile ?

La peur est l’outil de Satan pour nous empêcher de vivre notre vie chrétienne à fond. Quel est le pire qui puisse nous arriver ? Après tout, aux yeux des autres il ne s’agira que d’une pièce de vêtement. Lors de notre marche avec Christ nous aurons à surmonter beaucoup de challenges et cela ne peut se faire que par la prière et la lecture de sa parole. Un de mes versets préférés dit : “Car ce n’est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de sagesse.” (2 Tim 1:7). Oh et puis, dites-vous qu’au pire ce sera amusant ! 😉

5) Pour toi quel est l’aspect du voile qui est le plus compliqué ? Le plus beau ?

La meilleure chose que j’en retire, c’est que je me sens plus féminine, et aussi qu’il y a un symbole physique qui marque ma séparation avec le monde et sa culture féministe. Cela prouve aussi aux gens que vous prenez la Bible sérieusement (attention, ça n’implique pas que les chrétiennes qui ne se couvrent pas les cheveux au culte prennent la Bible moins sérieusement !).
L’aspect le plus difficile à assumer, c’est que les gens peuvent croire que je suis légaliste, ou que j’ai subit un lavage du cerveau par des fondamentalistes. C’est aussi tellement vite arrivé de dédaigner celles qui ne se couvrent pas, ce qui n’est certainement pas l’attitude humble que nous sommes tenus d’avoir ! Bien que le voile soit un élément important, il ne doit pas nous distraire des commandements prioritaires.

6) Qu’est-ce que tu utilises pour te couvrir la tête à l’église ? Où est-ce que tu les trouves ?

Pour l’instant je porte des bonnets en crochet, comme celui que j’ai sur la photo. Ma mère les a achetés pour moi, je ne sais pas où exactement. Cet été j’ai envie de me trouver des foulards qui fassent plus un style bandana. Les sites chrétiens qui proposent des voiles ou des bandeaux adorables ont des frais de livraison exorbitants pour les acheteurs étrangers. 🙁
Si quelqu’un connait un bon site qui vende en Europe, ce serait cool !
Would you like to share your story of how you came to believe in head covering? Tell us about it here.

Leave a comment

name*

email* (not published)

website

Send this to a friend